fbpx
https://twitter.com/AFFCfemmes/
https://www.facebook.com/AFFCfemmes

2021-04-29 : L’AFFC se joint à une vaste campagne de promotion du recensement auprès des francophones

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

L’AFFC se joint à une vaste campagne de promotion du recensement auprès des francophones

 

Ottawa, 29 avril 2021 – Activités en français, services dans les deux langues officielles, écoles de langue française, tout cela dépend des réponses aux questions linguistiques du recensement : c’est le message que livrera, jusqu’au 11 mai, l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC) en compagnie de plusieurs organismes francophones et acadiens de partout au Canada. L’AFFC donne aujourd’hui le coup d’envoi à une vaste campagne d’information et de promotion pour les francophones du pays en vue du recensement.

« Il est primordial de prendre de temps de lire avec attention les questions sur les langues et d’y répondre en tenant compte des réalités des membres de la famille qui parlent le français. Les francophones ont leur place, même au sein des familles exogames, et il est essentiel de les dénombrer afin de pouvoir offrir des services qui correspondent à leurs besoins partout au pays », affirme Lily Crist, présidente de l’AFFC.

Selon les données, les femmes jouent un rôle plus important dans la transmission de la langue française dans les familles exogames puisqu’elles sont plus nombreuses à transmettre le français à leurs enfants comparativement aux hommes. Ce sont 38,6 % des enfants issus de couples exogames, dont la mère est francophone, qui décrivent le français comme langue maternelle comparativement à 19,3 % des enfants dont le père est francophone. « Pour les femmes et mères francophones en milieux minoritaires, les réponses apportées permettront notamment de valoriser leur contribution au sein de leur foyer et leur donner une occasion de s’affirmer. Mais en plus, les réponses des cheffes de file bénéficieront à toutes les communautés dont l’épanouissement dépend de l’élargissement de l’espace francophone des femmes et mères », ajoute Lily Crist. La campagne de promotion et d’information fera également une place aux nouvelles questions qui visent à dénombrer les individus qui ont reçu leur éducation en français.

La campagne inclura des vidéos, des infographies, ainsi que des publicités diffusées largement par le biais des journaux et des radios communautaires francophones dans toutes les régions du pays. Une variété d’outils et d’informations sur les questions linguistiques du recensement peuvent également être trouvés en ligne, sur la page www.fcfa.ca/recensement.

– 30 –

 L’AFFC défend les droits de 1,326 million de femmes issues des communautés francophones et acadiennes du Canada. Elle est vouée à la sensibilisation et la promotion du rôle et de la contribution des femmes francophones dans leur communauté et leur droit de vivre et s’épanouir pleinement en français.

Source :
Alexandra Lafontaine, agente de communications et aux relations publiques
Alliance des femmes de la francophonie canadienne | info@affc.ca

Pour consulter le communiqué

En format PDF


Autre(s) Communiqués