Célébration des femmes francophones et acadiennes derrière la Loi sur les langues officielles du Canada

La Loi sur les langues officielles du Canada célèbre cette année son 50e anniversaire et l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC) est fière de souligner ce moment historique en y consacrant une édition spéciale bilingue du magazine PrésentEs!, qui a été dévoilée le 19 mars dernier à l’occasion d’une réception à l’Hôtel Marriott Ottawa à laquelle ministres, sénateurs et représentants de la communauté sont conviés. C’est sous une perspective féminine et féministe que l’AFFC propose une rétrospective des cinq dernières décennies qui ont façonné ce célèbre texte de loi, gage de la dualité linguistique au pays.

À travers des articles à saveur historique et juridique et des portraits de femmes engagées, l’AFFC souhaite assurer le rayonnement de la richesse et de la diversité de l’expression culturelle des communautés minoritaires de langue officielle et mettre en lumière la contribution incommensurable des femmes francophones et acadiennes dans la mise en œuvre, la conservation et la promotion de la Loi sur les langues officielles.

« Le principe d’égalité, qui est au cœur de la Loi sur les langues officielles, a guidé les revendications de milliers de femmes francophones et acadiennes au cours des cinq dernières décennies. Le 50e anniversaire de la Loi sur les langues officielles est l’occasion de reconnaitre le leadership et la résilience de ces femmes, qui ont eu l’audace de mener de front des actions permettant de valoriser la langue française et de faire évoluer la cause féministe », soutient la présidente de l’AFFC, Lily Crist.

« Les femmes et les groupes de femmes ont réalisé un travail important de transmission de la langue et de la culture souvent méconnu, ajoute-t-elle. Véritables piliers des milieux minoritaires francophones, elles sont les gardiennes de l’héritage linguistique de notre pays. Aujourd’hui, nous souhaitons célébrer les femmes qui nous ont montré la voie de la défense de nos droits linguistiques et qui nous motivent à poursuivre cette œuvre inachevée que représente l’égalité de nos deux langues officielles. »

« Dans tous les secteurs d’activités, nous retrouvons des femmes fortes et dévouées qui continuent de porter le flambeau des langues officielles et éclairent la voie pour leurs communautés. Je joins ma voix à celle de l’AFFC pour célébrer la très grande contribution des femmes à cet égard », déclare l’Honorable Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie.

En effet, si la Loi sur les langues officielles se veut la promesse du gouvernement d’appuyer le développement des communautés francophones et anglophones en situation minoritaire, la réalité est tout autre. Les plus récentes données sur les réalités linguistiques des Canadiennes et des Canadiens ont d’ailleurs démontré que nous sommes encore loin de pouvoir garantir aux femmes le droit de vivre et de s’épanouir pleinement en français malgré ces engagements pour assurer l’avenir de la dualité linguistique au Canada.

Le Comité sénatorial permanent des langues officielles, qui a signé un éditorial sur la modernisation de la Loi dans cette édition spéciale du magazine PrésentEs !, reconnaît la nécessité d’adapter cette loi aux réalités actuelles et assure qu’il entend tenir compte des commentaires et des recommandations des intervenants ayant soumis des mémoires et comparu devant les membres du comité.

En ce sens, l’AFFC espère que le gouvernement fédéral entendra les recommandations qu’elle a présentées au Comité sénatorial permanent des langues officielles dans le cadre de son étude sur la perspective des Canadiens et des Canadiennes sur la modernisation de la Loi sur les langues officielles.

Découvrez dès maintenant la version en français. Take a look at the english version.

Vous n'avez toujours pas jeter un coup d'oeil à notre édition spéciale du magazine PrésentEs! consacrée au 50e anniversaire de la Loi sur les langues officielles?

Ne perdez plus de temps, découvrez dès maintenant l'étendue de la contribution des femmes francophones en matière de langues officielles! C'est par ici 👉https://bit.ly/2Y8dVYb
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

À découvrir et à partager dans votre réseau! Voici une infographie tirée de notre dernière édition du magazine PrésentEs! illustrant ce que les femmes pensent de la Loi sur les langues officielles. ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Dans le cadre de l'édition spéciale bilingue du magazine PrésentEs! consacrée au 50e anniversaire de la Loi sur les langues officielles, l'AFFC a réalisé trois capsules vidéos avec des femmes ayant contribué à la mise en oeuvre et à la promotion de la loi.

Découvrez sans plus tarder l'entrevue avec Élizabeth Allard, ex-directrice des langues officielles au ministère de la Défense nationale et présidente de la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada.Édition spéciale bilingue du magazine PrésentEs! - 50 ans de la Loi sur les langues officielles, affc.ca/categorie_publications/presentes/, 19 mars 2019
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Vous n'avez toujours pas jeter un coup d'oeil à notre édition spéciale du magazine PrésentEs! consacrée au 50e anniversaire de la Loi sur les langues officielles?

Ne perdez plus de temps, découvrez dès maintenant l'étendue de la contribution des femmes francophones en matière de langues officielles! C'est par ici 👉https://bit.ly/2Y8dVYb
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook
pinwheel-fr

Vous êtes à la recherche d’une formation pratique en matière d’inclusion? L’Alliance des femmes de la francophonie canadienne vous propose une formation intitulée : “Comment intégrer l’Analyse comparative entre les sexes plus (ACS+) au sein de nos organismes”. Grâce à cette formation votre personnel et/ou vos partenaires développeront la capacité à évaluer les effets (positifs ou négatifs) que pourraient avoir certaines pratiques sur les populations de femmes, d’hommes et de personnes d’horizons divers en plus de les aider à cerner les risques et de formuler des stratégies pour les atténuer. La mise en place de l’ACS+ au sein de nos organismes permet d’améliorer la cueillette et l’analyse de l’information nécessaire pour prendre les meilleures décisions possibles et ainsi de développer des projets et politiques inclusifs. Voici donc un bel outil pour tenir compte de la diversité au sein de la population que nous desservons.

Pour plus d’information sur le contenu de cette formation et les tarifs, contactez Soukaina Boutiyeb, Directrice générale de l’AFFC à l’adresse suivante :  direction@affc.ca

À l’arrière, de gauche à droite : Gisèle Saurette-Roch, Sylvie Gauthier, Laurraine Dorion Davignon et Soukaina Boutiyeb

À l’avant, de gauche à droite : Nour Enayeh, Glenda Doucet-Boudreau, Lily Crist, Paige Galette et Cécile Tkachuk

Absente de la photo : Lyne Chantal Boudreau

L’Alliance des femmes de la francophonie canadienne

L’AFFC est un organisme féministe sans but lucratif voué à la sensibilisation ainsi qu’à la promotion du rôle et de la contribution de la femme francophone et acadienne dans sa communauté.

Elle défend le droit des femmes de la francophonie canadienne de vivre et de s’épanouir pleinement en français. En tant qu’organisme inclusif, l’AFFC tient compte de toute la diversité des femmes de la francophonie canadienne vivant en contexte minoritaire.

L’AFFC représente 1,326 million de femmes et travaille de concert avec 13 organismes de femmes présents partout au pays. Elle rassemble, appuie et est le porte-parole de ses membres pour l’épanouissement et le développement de leurs communautés.

L’AFFC, la force d’un réseau