fbpx
https://www.facebook.com/AFFCfemmes/
https://twitter.com/AFFCfemmes

2020-04-14 : Journée de l’équité salariale : travail égal, rémunération égale

Ottawa, 14 avril 2020 – En cette journée de l’équité salariale, l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC) souhaite rappeler qu’il existe encore des disparités dans la rémunération des femmes au travail.

Bien que l’écart dans la rémunération ait diminué durant les dernières décennies, les femmes gagnent toujours 13,3% de moins l’heure que les hommes pour un travail semblable. Toutefois, cet écart est encore plus grand pour les femmes racisées, autochtones, en situation de handicap ou récemment arrivées au Canada.

« Nous reconnaissons qu’il y a eu une amélioration, mais au rythme actuel, cela prendra 14 ans aux femmes pour atteindre le même salaire que les hommes. Aujourd’hui plus que jamais nous devons exiger une rémunération égale pour un travail égal », déclare la présidente de l’AFFC, Lily Crist.

Depuis les dernières années, les femmes poursuivent leurs études à des niveaux plus élevés que les hommes et diversifient leurs domaines d’étude afin de compenser pour un salaire non perçu. Pourtant, leur rémunération reste inférieure.

Lily Crist invite les Canadiennes et Canadiens à exiger un engagement de la part des député.es en ce qui concerne l’équité salariale. « Si les femmes insistent et poussent pour l’équité salariale, c’est aussi pour les générations futures », rajoute Lily Crist,

Cette année, l’AFFC a d’ailleurs récidiver avec la troisième édition du mouvement national de défense des droits des femmes – l’Écho des femmes – un important moyen de mobilisation afin entre autres, de faire reconnaître l’équité salariale et l’égalité des genres. Par ailleurs, l’AFFC peut compter sur la force de ses organismes membres dans les différentes provinces et territoires du Canada afin de créer des actions par le biais de cette activité.

-30-

L’AFFC défend les droits de 1326 millions de femmes issues des communautés francophones et acadiennes du Canada. Elle est vouée à la sensibilisation et la promotion du rôle et de la contribution des femmes francophones dans leur communauté et leur droit de vivre et s’épanouir pleinement en français.

Source : Alexandra Krüger, Agente des communications et relations publiques
Alliance des femmes de la francophonie canadienne
info@affc.ca


Autre(s) Communiqués