https://www.facebook.com/AFFCfemmes/
https://twitter.com/AFFCfemmes

2018-10-18 Abandon du comité d’experts voué à contrer la violence à l’égard des femmes: Une décision insensée du gouvernement Ford

COMMUNIQUÉ

Pour diffusion immédiate

Ottawa, le 18 octobre 2018 – L’Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC) dénonce la décision du gouvernement progressiste-conservateur de l’Ontario d’abandonner le comité d’experts voué à contrer la violence à l’égard des femmes, le Roundtable on Violence Against Women.

Mis en place en 2015 par le précédent gouvernement, le panel composé d’experts issus d’une vingtaine d’organisations se vouait à fournir à la province des conseils stratégiques quant aux nouveaux enjeux liés à la violence à l’égard des femmes, un véritable plaidoyer pour un changement de politiques et de programmes.

Parmi les réussites notables du comité, l’AFFC souligne le recul du gouvernement libéral quant à l’introduction de nouveaux frais en justice familiale dans les affaires de garde, de droit de visite ou de pension alimentaire ainsi que l’octroi de congés payés pour les personnes victimes de violences domestiques ou sexuelles ou de menaces de violences.

L’Alliance se désole du message envoyé par le gouvernement plus tôt cette semaine, soit qu’il ne ressent pas le besoin de consulter des experts pour diriger ses actions, et se questionne sur les réelles intentions de ce dernier en matière de lutte contre la violence à l’égard des femmes.

« Cette décision insensée représente une menace pour les femmes et les filles de la province, créant des conditions dangereuses pour les personnes touchées par la violence à l’égard des femmes. En abandonnant ce comité d’experts, le gouvernement Ford vient saboter les progrès réalisés jusqu’à maintenant », a déclaré Lily Crist, présidente de l’AFFC.

                                                                                                                                                                                             –30 –

L’AFFC défend les droits de 1,326 million de femmes issues des communautés francophones et acadiennes du Canada. Elle est vouée à la sensibilisation et la promotion du rôle et de la contribution des femmes francophones dans leur communauté et leur droit de vivre et s’épanouir pleinement en français.

Renseignements :
Marika Vachon-Plante – Agente d’administration et de communication

Alliance des femmes de la francophonie canadienne

Tél. : 613 241-3500 poste 269 | info@affc.ca

Pour consulter le communiqué

En format PDF


Autre(s) Communiqués