fbpx
https://www.facebook.com/AFFCfemmes/
https://twitter.com/AFFCfemmes

2019-03-08 Journée internationale des femmes

COMMUNIQUÉ

Pour diffusion immédiate

Ottawa, 8 mars 2019 – Pour souligner la Journée internationale des femmes, l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC) organise la 2e édition du mouvement national de défense des droits des femmes intitulé l’Écho des femmes. Sous le thème de l’équité salariale, l’événement, qui combinera les concepts de foire communautaire et de panel de discussion, se déroulera à compter de 13h30 à l’Université Saint-Paul, à Ottawa.

Plusieurs femmes engagées prendront la parole lors de cette mobilisation dont Nathalie Des Rosiers, Bilan Arte et Grace K. Busanga pour n’en nommer que quelques-unes. Elles partageront leurs expériences dans le milieu du travail et les espoirs qu’elles portent pour une société plus égalitaire.

À l’occasion de cette journée, l’AFFC, ses organismes membres ainsi que des membres de la communauté s’uniront à travers le Canada dans le but de rappeler que les barrières dressées devant les femmes dans le milieu du travail se perpétuent et que des changements systémiques sont nécessaires pour atteindre l’équité salariale.

Selon Statistique Canada, les Canadiennes touchent en moyenne 0,87$ pour chaque dollar gagné par leurs homologues masculins occupant une même profession. Cette disparité équivaudrait à 47 jours où les femmes travailleraient sans être rémunérées pendant l’année. Sur une carrière de 45 ans, les revenus perdus en raison de l’iniquité salariale totaliseraient plus de 700 000 $.

En 2019, il est difficile de comprendre pourquoi les femmes ne gagnent toujours pas le même salaire que les hommes, pourquoi elles sont plus nombreuses à travailler à temps partiel ou encore pourquoi elles sont grandement sous-représentées au sein de la direction d’entreprises.

« C’est assez ! Le statu quo n’est pas une solution. Il est temps d’agir ensemble, gouvernement et citoyen, dans le but de mettre fin à ces injustices, qui touchent d’autant plus les femmes francophones hors Québec en raison de leur double statut minoritaire », s’exclame la présidente de l’AFFC, Lily Crist.

En ce sens, l’AFFC invite les Canadien.ne.s à joindre leur voix en ce 8 mars pour faire « écho » aux droits de plus de 6 millions de femmes actives sur le marché du travail. Ensemble, nous avons le devoir de nous unir pour marquer notre désapprobation. Que cette Journée internationale des femmes soit une journée rassembleuse, de prise de conscience et d’action.

– 30 –

L’AFFC défend les droits de 1,326 million de femmes issues des communautés francophones et acadiennes du Canada. Elle est vouée à la sensibilisation et la promotion du rôle et de la contribution des femmes francophones dans leur communauté et leur droit de vivre et s’épanouir pleinement en français.

Renseignements : 

Marika Vachon-Plante – Agente d’administration et de communication
Alliance des femmes de la francophonie canadienne
Tél. : 613 241-3500 poste 269 | info@affc.ca

Pour consulter le communiqué

En format PDF


Autre(s) Communiqués