https://www.facebook.com/AFFCfemmes/
https://twitter.com/AFFCfemmes

Leadership des jeunes francophones en contexte minoritaire au Canada

Cette enquête nous a permis de mieux saisir les enjeux et les défis spécifiques de l’engagement et du leadership chez les jeunes des communautés francophones en situation minoritaire et en particulier chez les jeunes femmes. Elle nous a également permis d’amorcer une réflexion sur les besoins en recherche sur cette question. En effet, nous retenons que, d’une part, les formes d’engagement évoluent en fonction du mode de vie des jeunes. Ce mode de vie où le temps passé aux études s’allonge, le temps consacré aux loisirs est important et où il est fréquent de retrouver une combinaison études-travail, fait en sorte que les formes de l’engagement doivent être plus flexibles pour les 17-25 ans.

D’autre part, au sein de la francophonie canadienne, il existe des contraintes particulières liées au poids démographique des communautés et de leur situation géographique. Ainsi, les opportunités des’engager et d’exercer un rôle de leader se multiplient dans les milieux urbains et plus densément peuplés par des francophones. À l’opposé, dans les communautés plus rurales et plus éloignées, les occasions de réseautage pour s’impliquer dans une organisation sont plus rares et demandent parfois plus d’efforts chez les jeunes si l’on considère le temps et les coûts liés à leur déplacement.

Enfin, il faut également noter les multiples conceptions du leadership féminin qui peuvent conduire à différentes stratégies chez les individus qu’ils soient en position de leader ou qu’ils souhaitent confier ce rôle à une femme ou à un homme (Fortier, 2008). Le poids de ces conceptions devrait être étudié de façon plus approfondie à la lumière de certains résultats de cette enquête préliminaire. Rappelons que les répondantes à ce sondage ont souligné le besoin de développer des compétences en communication, d’acquérir des expériences où elles pourraient renforcer leur confiance en soi et de multiplier les occasions de mentorat. Ainsi, c’est la transmission de l’expérience du leadership qui semble émerger de la problématique principale de l’accès des jeunes femmes à des postes décisionnels au sein de la francophonie canadienne. En l’absence de modèles féminins ou de stratégies efficaces pour arriver à plus d’équité, c’est la métaphore du « labyrinthe » évoquée par Eagly et Carli (2007) qui pourrait rester la norme chez les jeunes femmes souhaitant exercer un rôle de leader dans leur communauté.

Pour consulter le rapport

En format PDF


Autre(s) Autres