fbpx
https://twitter.com/AFFCfemmes/
https://www.facebook.com/AFFCfemmes

2016-11-29 : Sommet de la Francophonie

Le XVIe Sommet de la Francophonie : intégrer les femmes et les filles

Ottawa, le 29 novembre 2016 – L’Alliance des Femmes de la Francophonie Canadienne (AFFC) est fière d’avoir eu la chance de participer au XVIe Sommet de la Francophonie qui a eu lieu les 26 et 27 novembre 2016, à Antananarivo, au Madagascar.

Le thème de la rencontre, intitulée « Croissance partagée et développement responsable : les conditions de stabilité du monde et de l’espace francophone » a été l’occasion de discuter des engagements sociaux et politiques nécessaires à l’amélioration du bien-être, à la garantie de la liberté et au renforcement de la sécurité économique. La question de l’égalité homme-femme, qui transcende ces enjeux, rappelle la nécessité d’adopter un regard inclusif et solidaire dans la considération des défis de la francophonie.

Ce dernier point a d’ailleurs été mis de l’avant dans le discours du Premier ministre Justin Trudeau lors de l’ouverture du Sommet : les femmes et les filles doivent atteindre leur plein potentiel et il est de la responsabilité de tous de faire en sorte que cela se concrétise. Lors que la conversation qu’il a eu avec notre Vice-Présidente Mme Gasse, c’est avec confiance qu’il a réitéré son engagement féministe et son désir de changement.

L’AFFC, qui est l’interlocutrice incontournable en ce qui concerne l’intersection femme et francophonie en situation minoritaire au Canada a vu, dans la thématique du Sommet, de nombreux points de jonction avec ses propres préoccupations. Notamment en ce qui a trait aux inégalités en termes de santé reproductive et sexuelle, de sauvegarde de la culture et de la langue, de reconnaissance sociale et de pauvreté. Elle y a également vu une solidarité franche des pays francophones et de nombreuses occasions pour amorcer des projets de coopération internationale.

Ravie de son expérience, Marie-Stéphanie Gasse, Vice-Présidente de l’AFFC et représentante du Yukon, mentionne que «cet espace d’échange nous a permis de mieux comprendre les différents visages de la francophonie pour renouveler la compréhension des défis que nous avons, chez nous, au Canada. Les défis des jeunes et des femmes tout particulièrement, face à la marginalité, l’exclusion et la sauvegarde de ce qu’ils sont. Il reste de nombreux dossiers sur lesquels travailler concernant les femmes au Canada mais il faut aussi prendre le temps d’apprécier le chemin parcouru. C’est dans ce bagage que nous pouvons puiser pour renforcer notre solidarité envers ces femmes africaines que nous avons rencontrées. Pour que nous puissions, ensemble et chacune, s’aider à prendre notre place».

– 30 –

L’Alliance des femmes de la francophonie canadienne rassemble les groupes de femmes francophones du Canada en situation minoritaire. Elle revendique leurs droits et appuie les actions menant à leur épanouissement et au développement de leurs communautés.

Informations :
Amélie Champagne, Agente de liaisons
liaisons@affc.ca
613-241-3500, ext. 236

Voir le communiqué

en format PDF


Autre(s) Communiqués