Crédit photo: Christian Kuntz

Je m’appelle Maryne Dumaine. Je suis originaire de France, pays que j’ai choisi de quitter dans l’espoir de trouver un lieu où un climat paisible permettrait aux femmes de s’épanouir sans crainte au quotidien. J’ai atterri au Yukon.

C’est ici que j’ai choisi de grandir en tant que femmes, de mes 24 ans à mes 40 ans désormais. J’y ai eu mes deux enfants. C’est ici que j’ai compris l’importance de la francophonie en milieu minoritaire car j’ai travaillé pour presque tous les organismes franco-yukonnais depuis mon arrivée au territoire. Notamment, j’ai assuré le rôle de directrice par interim des essentielles en 2014 pendant 18 mois, j’ai été consultante pour des projets stratégiques et j’ai aussi été agente de projet pour ce même organisme. En décembre dernier, j’ai été élue comme présidente de l’organisation.

Mon cheval de bataille est la justice sociale. Je suis convaincue qu’il y a encore un long chemin è parcourir afin que toutes les femmes soient respectées dans toutes les sphères de leur vie, et peu importe leurs choix de vie. Que soit dans le milieu de l’éducation, dans le monde du travail, dans l’autobus ou à la maison, toutes les femmes ont droit à des relations saines. C’est un sujet qui me tient beaucoup à cœur.