Monique est doctorante en sociologie à l’Université du Québec à Montréal. Elle s’intéresse aux théories féministes, à la sociologie du genre ainsi qu’aux mouvements sociaux. Sa thèse doctorale porte sur une analyse féministe du mouvement des femmes francophones et Acadiennes au Nouveau-Brunswick.

En plus d’être impliquée à titre de Présidente au sein du Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick, Monique est chargée de cours en sociologie à l’Université de Moncton.

Dans son temps libre, Monique aime faire de la lecture, des casse-têtes avec ses enfants et cuisiner des bons plats pour les personnes qui lui sont chères.